Parlons un peu de… sexe anal

Parlons des rapports anaux non protégés (barebacking)

Lorsque vous êtes “bottom” (partenaire réceptif):

 

Lorsque nous parlons de relations sexuelles anales, être pénétré par un gars sans préservatif, et/ou si votre partenaire éjacule en vous,telles sont les voies les plus probables pour la transmission du VIH. C’est parce que la muqueuse de votre rectum peut absorber les liquides directement dans votre circulation sanguine. Si le VIH est présent dans son sperme et qu’il entre dans votre rectum, alors il sera absorbé par vos muqueuses. Si vous êtes « passif » sans préservatif et qu’il n’éjacule pas en vous, il y a une moindre chance mais, comme il y a aussi du VIH dans le pré-cum, la transmission du VIH peut encore se produire.

 

Etre « bottom » sans préservatif est également un axe principal pour la plupart des autres IST, y compris la chlamydia, la gonorrhée, l’herpès, la syphilis, le LGV, les verrues, l’hépatite A, B et de plus en plus l’hépatite C. Les préservatifs constituent une barrière efficace contre la plupart des IST, y compris le VIH, bien que certaines IST, comme la syphilis et les verrues, puissent encore être transmises si le préservatif ne couvre pas l’ensemble de la zone infectée, comme la base du pénis.

 

Si vous avez une IST dans votre rectum, cela augmentera les chances de contracter le VIH si vous êtes séronégatif. Si vous êtes séropositif et avez une IST, il est probable qu’il y aura des concentrations plus élevées de VIH dans tous vos fluides corporels, y compris le mucus sanguin et anal, et vous serez donc plus infectieux.

Si le « top » est séropositif et présente une charge virale indétectable, le risque de transmission est nul, une fois qu’il n’a pas d’autre IST. En savoir plus.

 

Lorsque vous êtes le top (partenaire d’insertion):

 

Le fait de pénétrer quelqu’un sans préservatif réduit plus les chances de transmission du VIH que lorsque l’on est pénétré sans préservatif, mais c’est toujours l’une des routes principales.

 

Si vous êtes séropositif, pénétrer une personne peut entraîner une infection par le VIH. C’est parce que le mucus anal qui recouvre le rectum peut contenir une très forte concentration de VIH. La membrane muqueuse juste à l’intérieur de la pointe du pénis et du prépuce peut absorber les liquides, comme le mucus anal, directement dans le flux sanguin. Il est également possible que le sang, s’il est présent, puisse être responsable de la transmission.
D’autres infections, comme la chlamydia, la gonorrhée, l’herpès, la syphilis, les verrues et l’hépatite peuvent être transmises au partenaire « actif » par son urètre (le trou au sommet de votre pénis). Les préservatifs peuvent prévenir la plupart des infections que vous pouvez obtenir en tant que partenaire « actif », bien qu’il soit utile de rappeler que certaines IST peuvent être transmises même si vous utilisez des préservatifs.

Le sexe anal non-protégé

Alors que les préservatifs offrent une protection contre le VIH et la plupart des IST, ils ne peuvent pas les empêcher tous. Même si vous utilisez toujours des préservatifs pour le sexe anal, il est recommandé de faire un bilan de santé sexuelle régulièrement dans une clinique STI / GUM et de continuer à tester le VIH deux fois par an.

 

Les préservatifs peuvent se déchirer pendant le sexe anal, ce qui pourrait permettre de transmettre le VIH ou d’autres IST. Les déchirures de préservatif se produisent généralement parce que les préservatifs sont utilisés de manière incorrecte ou sont utilisés pour de longues séances sans les remplacer. Si vous utilisez correctement des préservatifs avec beaucoup de lubrifiant à base d’eau, cela réduira considérablement les risques de rupture.
Si vous pratiquer le sexe en groupe, il est également important de changer de préservatif pour chaque partenaire. C’est parce qu’il est théoriquement possible que les traces de mucus anal ou de sang infectés par le VIH puissent rester sur un préservatif après qu’un garçon avec le VIH soit pénétré. Cela vaut également pour d’autres IST, y compris l’hépatite C.

FAIRE TESTER
BESOIN DE PARLER
TÉLÉCHARGER CETTE SECTION
VOIR LA NOTICE
EMERGENCY EXIT