Que faire si… Il n’y avait pas consentement

Que faire si… Il n’y avait pas consentement

Le consentement est un accord entre vous et ceux avec qui vous avez des relations sexuelles, et tous les intéressés veulent définitivement avoir des rapports sexuels ou s’engager dans un acte sexuel. Tous les partenaires doivent accepter pleinement et clairement, et cela doit être continu pour la durée du sexe. Cela signifie que toute personne impliquée a le droit de changer d’avis à tout moment pendant toute l’activité.

 

Le consentement devrait être donné gratuitement, enthousiaste, clairement communiqué et continu. Ne jamais assumer que le consentement a été donné.

 

Si vous étiez ivre ou inconscient, vous ne pouvez pas accepter le rapport. Juste parce que vous aviez bu ou pris des drogues ne signifie pas que vous avez consenti au rapport.

 

Cependant, parfois, le sexe se produit sans consentement. Si cela vous arrive:

 

Sachez que ce n’est pas votre faute

Il n’est pas de votre faute que quelqu’un ait choisi d’ignorer votre refus de donner votre consentement, ne s’est pas arrêté lorsque vous avez retiré votre consentement ou a profité de vous alors que vous ne pouviez pas donner votre consentement. Vous avez le droit d’obtenir de l’aide.

 

Contacter les services de support

Il peut être difficile de savoir ce qu’il faut faire. Il y a plusieurs endroits pour obtenir de l’aide. Les services de soutient aux victimes d’agression sexuelle peuvent vous aider à décider ce que vous devez faire aussi et vous apporter un soutien émotionnel.

 

Unités de traitement des agressions sexuelles (SATU)

 

Il existe six unités de traitement des agressions sexuelles (SATU) en Irlande. Ils fournissent des soins spécialisés aux femmes et aux hommes âgés de quatorze ans et plus qui ont récemment été agressés sexuellement ou violés.

 

Rape Crisis Network FREEPHONE: 1800 778888

 

Ligne d’assistance téléphonique confidentielle 24 heures sur 24, 7 jours sur sept, dotée de conseillers formés qui sont à votre écoute pour tout problème que vous pourriez avoir en matière de viol, d’agression sexuelle, de harcèlement sexuel ou de sévices sexuels sur mineurs.

FAIRE TESTER
BESOIN DE PARLER
TÉLÉCHARGER CETTE SECTION
VOIR LA NOTICE
EMERGENCY EXIT